Nos actions

En deux ans et demi, plus de 150 adhérents, des repas festifs, des sorties en canoë, des sorties au restaurant, des parties de boules, des randonnées, des achats groupés, une avant première cinématographique sans oublier nos fameux apéros participatifs mensuels et la “boum” des filles de la pleine lune!!!

A La Flaujaguaise, au-delà des aspects festifs que nous avons mis en place, nous voulons que l’Association engage des actions de services au quotidien, et renforce la cohésion, l’adhésion et la participation des habitants du bassin Flaujaguais.

Des cours de Français à destination de nos amis allophones*.

Des conversations / cours d’anglais .

Des cours pour apprendre à mieux se servir de votre ordinateur ou de votre tablette.
Les programmes envisagés :

  • Bien se servir de sa messagerie et d’Internet
  • Les bases ou le perfectionnement d’outils bureautiques (traitement de texte et tableur)
  • Bien utiliser un smartphone (applications les plus utiles)

Des cours de bridge

Un groupement dachats
Se grouper pour obtenir des tarifs plus intéressant en faisant travailler des artisans locaux autours de services indispensables à tous que sont :

  • Services de ramonage
  • Services d’élagage
  • Achat de bois de chauffage
  • Achat de fioul..
  • Achat de vins … La liste n’étant pas exhaustives…

Si l’idée vous intéresse merci de vous manifester rapidement en indiquant en retour sur quelles actions vous souhaitez vous inscrire afin de négocier les tarifs les plus avantageux. Indiquez quelle action, quelle quantité pourraient vous intéresser. N’hésitez pas à nous suggérer également d’autres actions que celles proposées plus haut. En retour nous organiserons une réunion pour vous communiquer les résultats que nous aurons obtenus.

inscription ici groupons@laflaujaguaise.org

Projet de reprise de l’épicerie café restaurant

Voir le projet complet ici : télécharger le projet

Ce projet est actuellement en attende de la décision du Maire de Flaujagues qui ne semble pas décidé à donner suite à notre action, c’est bien dommage puisque plus d’un an s’est passé sans que rien ne bouge.

La seule décision qui soit une réussite est celle qui a consisté à adopter notre recommandation de séparer le restaurant de l’épicerie.